La situation à Madagascar

Madagascar est la 5ème plus grande île au monde avec une faune et une flore d’une richesse incroyable. Toutefois, sous ces airs de carte postale se cache une réalité bien plus préoccupante : 80% de la population connaît une situation de grande pauvreté et diverses catastrophes accroissent la vulnérabilité de populations déjà fragilisées.

Les cyclones et tempêtes tropicales sont des événements connus et récurrents pour le pays, qui est le plus exposé à ces phénomènes en Afrique, en raison de sa situation géographique. L’impact de ces catastrophes, aggravées par le changement climatique, accentue les difficultés des communautés vulnérables, qui peinent à se relever des conséquences subies. La sécheresse, autre phénomène auquel doit faire face la population, en particulier dans le Sud, affecte de plus en plus de régions en raison d'une déforestation généralisée.

Nos partenaires sont bien sûr touchés par ces événements et mènent des projets de secours d’urgence chaque fois qu’ils le peuvent. C’est pourquoi nous avons ouvert ce fonds de secours d’urgence pour Madagascar qui permet d’appuyer nos partenaires malgaches dans le cas de ces diverses catastrophes.

Au nom de nos partenaires, merci pour votre précieux soutien.

Donner pour le Fonds d'Urgence Madagascar

Mise à jour : 23/02/2022

Saison cyclonique 2022 : une année particulièrement difficile

Depuis fin janvier et en l’espace de 4 semaines, deux tempêtes tropicales et deux cyclones particulièrement intenses se sont abattus sur la côte Est et les Hauts-Plateaux de l’île rouge.

Le 22 et 23 janvier, la tempête Ana a fait de nombreux dégâts dans la région de Tananarive, la capitale. Le bilan s’élève à 41 morts et 110 000 personnes qui ont dû quitter leur logement en conséquence des inondations.

Le 5 février, le cyclone Bastirai a touché les côtes malgaches. Il a détruit près de 90% de la ville de Mananjary et produit de nombreux dégâts sur des centaines de kilomètres le long de la côte et dans les terres.

Dix jours plus tard, le 15 février, la tempête tropicale Dumako a provoqué de graves inondations dans la région de Tamatave. La cantine de l’un de nos partenaires Ticket-Repas a été inondée et les 700 habitants du village de Farafaty où se trouve la cantine ont dû être évacués en urgence.

Le 22 février, le cyclone Enmati s’est abattu sur la côte sud-est de l’île. Le bilan n’est pas encore connu.

Que font nos partenaires ?

Des fonds ont déjà pu être envoyés à l’un de nos partenaires locaux chrétiens à Tananarive pour l’achat de sacs de riz et de matériel pour la réparation d’une trentaine de maisons de familles vulnérables.

Nos autres partenaires continuent d’évaluer les besoins des communautés affectées à Tananarive, Tamatave et dans la région de Fianarantsoa.

Comment aider ?

  • Prier  que les populations se relèvent des dégâts subis, que nos partenaires soient une source d’espoir dans leurs communautés, et pour une réduction des risques.
  • Soutenir l’action de nos partenaires locaux à travers des dons pour leur permettre de mettre en œuvre des projets de secours d’urgence au bénéfice des population vulnérables.

Donner au Fonds Urgence Madagascar