Mise à jour du 15/12/2021

Parrainage d'enfants

DES NOUVELLES PAR RÉGION

AFRIQUE

Bien que les cas de covid-19 aient été relativement bas en Afrique, le continent n’a pas été épargné par les conséquences de la pandémie. En effet, selon la Banque Africaine de Développement près de 40 millions d'Africains pourraient basculer dans l'extrême pauvreté.

ASIE

Les économies de l’Asie de l’Est et du Pacifique ont commencé à rebondir suite au choc économique sévère, causé par la pandémie de Covid-19. Cette reprise est cependant inégale selon les pays. Il est à noter que, selon la Banque Mondiale, 38 millions de personnes de plus pourraient basculer sous le seuil de pauvreté ; 33 millions d’entre eux auraient pu être épargnés si la pandémie n’avait pas eu lieu.

AMÉRIQUE CENTRALE ET CARAÏBES

L’Amérique Latine est la région la plus durement touchée par la pandémie de Covid-19. La pauvreté et l’extrême pauvreté y ont atteint des niveaux non observés depuis plus d’une décennie.

AMÉRIQUE DU SUD

La Covid-19 fait toujours rage en Amérique du Sud. Le continent ne représente que 5% de la population mondiale, et pourtant, un quart des décès lié à la pandémie y ont été recensés.

La réponse de Compassion, face à la pandémie de la COVID-19

La pandémie de Covid-19 a touché de nombreux pays dans lesquels travaille Compassion, notre partenaire pour le parrainage d’enfants. L’impact du virus a été différent pour chaque pays. Nos partenaires des centres de développement pour l’enfant ont adapté leurs programmes pour répondre aux besoins immédiats des bénéficiaires. Tout en se soumettant aux mesures prises par leur gouvernement, ils continuent d’offrir un soutien holistique à chaque enfant inscrit.

De nombreux centres ont maintenant repris leurs activités ou fonctionnent à capacité réduite en organisant des rencontres en petits groupes. Pour ceux qui restent temporairement fermés aux activités de groupe, le personnel local maintient des contacts réguliers avec les enfants et leurs parents par des visites à domicile ou des appels téléphoniques, dans la mesure du possible. Afin de faire face aux impacts de la pandémie, chaque famille a pu bénéficier de médicaments, de kits d'hygiène, de bouteilles d'eau et d'autres ressources.

Dans certains pays, la livraison de lettres aux filleuls ainsi que la réception de celles envoyées par les parrains sont retardées, à cause des mesures sanitaires. Mais soyez encouragés : les enfants continuent de prier pour vous et ont hâte de lire vos lettres et vous répondre.

Les chiffres de l’aide apportée aux familles des enfants parrainés

  • Colis alimentaires : plus de 16 000 000
  • Kits d’hygiène : plus de 12 000 000
  • Suivi médical : près de 2 000 000

Projets de développement

Depuis le début de la pandémie de covid-19, plusieurs vagues de contamination se sont succédées dans le monde, sans épargner ceux de nos partenaires projets en Afrique subsaharienne, avec plus ou moins d'impacts suivant les zones géographiques. Pour les populations les plus démunies, déjà en manque de ressources essentielles (eau potable, nourriture suffisante, accès aux soins de base), l'arrivée du coronavirus et des restrictions qui y sont liées, n'ont fait qu'aggraver la situation.

Face à ce constat nos partenaires se mobilisent afin de continuer leur œuvre au service de ces populations démunies et témoigner de leur foi par leurs actions. Cette mobilisation a notamment pris la forme de projets de distribution de produits d'hygiène, de sensibilisation aux gestes barrières et de secours d'urgence sous forme de vivres afin d'aider les ménages, dans cette période de crise.

Aujourd'hui, pour nos partenaires, il s'agit surtout de tenir ferme dans la durée et de poursuivre leurs actions de développement afin d'aider les populations à être résilientes face à cet aléa sanitaire qui s'ajoute à bien d'autres encore (aléas climatiques, insécurité, etc...).

Restons unis dans la prière

Alors que cette crise continue, prions

  • pour la protection des enfants parrainés, de leurs familles ainsi que de nos partenaires sur le terrain.
  • que Dieu pourvoie aux besoins des plus vulnérables face à cette hausse de la pauvreté 
  • pour nos partenaires projets et leurs bénéficiaires, afin que le Seigneur les encourage et les fortifie malgré ce contexte de crise sanitaire qui perdure.

Soutenir le fonds d'urgence Coronavirus

Informations complémentaires

Votre don sera affecté en priorité aux actions d’urgence de nos partenaires liées à la pandémie du Coronavirus. Si les montants nécessaires pour les couvrir venaient à être atteints, votre don sera affecté à une future urgence dans le monde. 

Les dons du SEL sont remis directement aux associations partenaires, gérées par des chrétiens, et viennent couvrir des dépenses engagées par elles seules. En aucun cas, le SEL ne verse de fonds à des instances intermédiaires (gouvernement, régions, mairie, etc.), parce que ce ne sont pas elles qui interviennent dans les projets de nos partenaires. Cela permet aussi une meilleure transparence et traçabilité dans l’emploi des fonds, d’autant plus que les dépenses effectuées par nos partenaires sont strictement contrôlées par le SEL.