Les enfants vivant en situation d’extrême pauvreté comptent parmi les enfants les plus vulnérables du monde. Compassion International, avec qui le SEL collabore pour le parrainage des enfants, ainsi que les centres d’accueil partenaires ont établi des règles bien définies pour assurer la sécurité et la protection de chaque enfant parrainé.

Protéger les plus vulnérables

Nous croyons que tout enfant doit être connu, aimé et protégé et que la protection des enfants est un sujet essentiel. Ainsi, nous plaçons l’amour, la sécurité et la protection des enfants au-dessus de toute autre considération.

Nos convictions en matière de protection de l’enfance

L’approche du SEL et de Compassion en ce qui concerne la protection des enfants est basée sur les convictions suivantes :

  • Aucune violence contre un enfant n’est justifiable et toute violence contre un enfant peut être évitée.
  • Les enfants sont précieux aux yeux de Dieu. Ils sont des êtres uniques et méritent dignité et respect.
  • Protéger les enfants est de la responsabilité de tous.
  • Toutes les personnes impliquées dans la protection des enfants devraient toujours agir dans le meilleur intérêt de l’enfant et être tenues responsables si elles ne le font pas.
  • Les parents ou les responsables légaux des enfants sont les premiers responsables de prendre soin et de protéger les enfants. Cependant certains parents, à cause de la situation dans laquelle ils se trouvent ne sont pas capables d’assurer la protection de leurs enfants. Tous les parents ont besoin de soutien dans ce domaine.
  • Les enfants sont vulnérables mais ils sont forts. Nous considérons que les enfants peuvent être acteurs de leur propre protection. Les enfants doivent être équipés pour s’investir pleinement dans cette tâche… celle de leur propre protection et de la protection de leurs pairs. En même temps, les enfants doivent être protégés et pris en charge par des adultes respectueux qui les entourent.
  • Les parrains et marraines ont aussi un rôle à jouer dans la protection des enfants.
  • Les autorités politiques et judiciaires ont également la responsabilité de protéger les enfants des maltraitances et doivent intervenir si un enfant est victime d’un abus. Le SEL et Compassion reconnaissent que les autorités compétentes sont les moyens les plus appropriés de régler les cas d’abus, d’exploitation et de négligence qui constituent des infractions pénales, tout en reconnaissant que les parents et les partenaires jouent un rôle important de soutien dans ces efforts.

Comment protégeons-nous les enfants ?

Notre approche commence par la prévention d'abus. En cas d'abus, nous intervenons rapidement en cherchant à restaurer l'enfant et à le guérir. Nous travaillons aussi pour équiper les enfants à être des instruments actifs de leur propre protection. Nous agissons à travers :

  • Un enseignement sur la protection des enfants adapté à leur âge pour tous les bénéficiaires des programmes de parrainage.
  • Une formation pour les parents et aidants sur la protection des enfants et la prévention d'abus.
  • Une formation pour le personnel, les responsables et les bénévoles des centres de parrainage / centres d'accueil sur la protection de l'enfance et sur les bonnes pratiques à exercer afin qu'ils puissent réagir vite et d'une manière appropriée en cas d'abus.
  • Une formation et une responsabilisation à travers notre " Code de Conduite " en ce qui concerne les enfants.
  • Une formation pour tout le personnel et le Conseil d'administration du SEL sur la protection des enfants.
  • Une sensibilisation sur la protection de l'enfance pour tous les bénévoles ayant accès à des informations sur les enfants.
  • Une vérification des antécédents pour le personnel du SEL et pour les parrains qui rendent visite à leurs filleuls sur place et pour tous les visiteurs des centres d'accueil.

Le rôle du parrain dans la protection des enfants des abus

En tant que parrain ou marraine, vous, la famille de votre filleul, les équipiers des centres d’accueil et notre personnel travaillons ensemble pour protéger votre filleul.

Si votre filleul vous dit quelque chose dans une lettre qui vous met mal à l’aise et vous fait penser qu’il y a ou qu’il pourrait y avoir un abus, merci de nous contacter au 01 45 36 41 52 ou par courriel à parrainage(at)selfrance.org.

Votre filleul et tous les enfants parrainés sont entourés par des adultes chrétiens bienveillants qui ont reçu une formation sur la protection des enfants. Ils reconnaissent les signes de danger et ils savent quoi faire.

Communiquer avec votre filleul

Nos règles en matière de communication entre parrain/filleul nous permettent de protéger votre vie privée et celle de votre filleul. Elles nous permettent aussi de vous aider à naviguer sur l’océan des sensibilités culturelles et à éviter qu’inconsciemment vous écriviez quelque chose d’inapproprié ou d’offensant.

Guide de communications

Ainsi, nous ne transmettrons pas de lettres qui contiennent des coordonnées personnelles (adresse, numéro de téléphone, adresse mail etc.). Toutes lettres, photos ou autre chose inappropriées ne seront pas envoyées à l’enfant.

Comme les réseaux sociaux et internet deviennent plus répandus dans les pays du Sud, nous sommes conscients que les parrains et leurs filleuls peuvent avoir la possibilité de communiquer par internet. Mais nous ne permettons pas une telle correspondance à cause des risques liés à la vie privée et à la sécurité personnelle des enfants mais aussi des parrains et marraines.

Merci de ne pas essayer de contacter votre filleul par les réseaux sociaux même si vous voyez qu’il a un compte. Si votre filleul essaie de vous contacter en dehors du cadre du SEL (ex. par téléphone, Facebook, Twitter, etc.), merci de ne pas répondre, même pour dire « je regrette mais je ne peux pas te parler de cette manière ». Merci de nous en informer par téléphone (01 45 36 41 52) ou email (parrainage(at)selfrance.org).

Bien que les bénéficiaires et leurs familles se soient engagés à ne pas communiquer directement avec les parrains et marraines, une telle situation peut arriver. En nous informant, nous pouvons travailler avec la famille de votre filleul pour renforcer nos règles de communication.

RENDRE Visite à votre filleul

La plupart de nos parrains et de nos donateurs partagent nos valeurs en ce qui concerne le respect et le soin des enfants. Mais il se peut qu’un individu puisse se servir de notre programme de parrainage pour accéder à des enfants pour des raisons inappropriées.

Chaque personne qui se rend dans un centre d’accueil ou qui rend visite à un enfant parrainé doit obligatoirement fournir un extrait de casier judiciaire. Cela se fait pour tout visiteur, y compris parrains, donateurs, artistes, etc. et ce, même si ce n’est pas sa première visite.

Le but de nos règles est la protection des enfants parrainés de tout abus et en même temps la protection de nos visiteurs contre de fausses accusations. Ces règles doivent être acceptées avant qu’une visite puisse être organisée, soit une visite particulière ou une visite de groupe.

Chaque visite doit être approuvée par le SEL et Compassion, car les bureaux nationaux et les centres d’accueil n’accepteront pas de visiteurs non prévus. Nous avons le droit de refuser une visite qui ne serait pas dans les meilleurs intérêts de l’enfant.

Pendant une visite les informations personnelles de contact ne peuvent pas être données par le parrain à l’enfant ou à la famille de l’enfant et ne peuvent pas être demandées à l’enfant ou à sa famille.

Centré sur Christ - Pour l'enfant - En collaboration avec l'église