Trop d’enfants souffrent encore...

Bien que la pauvreté soit en baisse au niveau mondial, près de la moitié des personnes les plus pauvres au monde sont des enfants, et ils sont encore plus nombreux à subir les multiples aspects de la pauvreté dans leurs vies1.

Malgré des progrès substantiels, l'amélioration de la survie des enfants demeure une préoccupation urgente. En 2016, selon les estimations, 5,6 millions d'enfants sont morts avant d'avoir atteint l'âge de cinq ans . Cela se traduit par 15 000 décès d'enfants de moins de cinq ans par jour, un nombre intolérablement élevé de décès d'enfants largement évitables.

Le risque de mourir pour un enfant né dans le pays où la mortalité est la plus élevée est environ 60 fois plus élevé que dans le pays où la mortalité est la plus faible².

Parrainer maintenant

lutter efficacement contre la pauvreté

Une étude scientifique indépendante, menée par un professeur en économie, a montré que le parrainage est un moyen efficace pour lutter contre la pauvreté. Le parrainage permet aux enfants accueillis dans un centre de répondre à leurs besoins essentiels : 

  • Physiques,
  • Économiques,
  • Sociaux,
  • Et aussi spirituels.

Ainsi aidé, l'enfant parrainé peut se développer dans toutes les dimensions de son être : corps, esprit, cœur et intelligence. Il peut grandir dans de bonnes conditions et acquérir des connaissances ainsi que des compétences importantes pour son autonomie future.

L’impact du parrainage ne s’arrête pas à l’enfant aidé :

  • Sa famille : les parents sont invités à participer à la vie du centre d'accueil et à des réunions d'informations et de sensibilisation. Le parrainage a aussi un impact positif sur les frères et sœurs (partage des connaissances, hygiène, ...) ;
  • Sa communauté : en devenant des adultes responsables, les enfants parrainés pourront s'investir activement dans leur communauté et avoir une réelle influence.

Parrainer un enfant

En savoir plus sur l’étude de Bruce Wydick, professeur en économie

La Bible nous invite :

* Sources : 

1. UNICEF, en ligne le 22 juin 2018

2. UNICEF, en ligne le 22 juin 2018