Comprendre les enjeux liés à l'agriculture

La terre nourrit,
la terre est aussi le moteur de toute une économie.

Elle est créatrice d’emplois et de P.I.B, indispensables aux pays en voie de développement pour amorcer leur décollage économique.

Oui, mais voilà, elle est encore trop souvent trop peu productive pour jouer pleinement son rôle. L’enjeu est de taille : près de 70% des 842 Millions de personnes souffrant de la faim sont des paysans !

Les projets de développement soutenus par le SEL grâce à vos dons permettent de mener des programmes de formation, d’améliorer les techniques de production dans de petites exploitations familiales.

 

Un enjeu pour les pays en développement...

Dans beaucoup de pays en développement, l’industrie est peu développée et l’agriculture représente le cœur de l’économie.

Malgré l’urbanisation croissante, l’agriculture fait vivre 60% de la population active du continent africain. Les activités liées à l’agriculture y représentent 17% de la totalité du produit intérieur brut et 40% de ses recettes en devises étrangères.

D’après la FAO, les subventions publiques à l’agriculture ont généralement des retombées importantes. Mais beaucoup négligent ce secteur et préfèrent concentrer leurs efforts dans l’industrie. De plus, les gouvernements n’ont pas toujours conscience des conséquences sociales de l’exode rural.

La Banque mondiale, consacrait 39% de l'ensemble de ses prêts au secteur agricole en 1987, contre 7% seulement en 2000.

La forte croissance démographique des pays en développement rend nécessaire une augmentation de la production agricole.

Permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail est indispensable. Le déracinement lié à l’exode rural fragilise encore les populations pauvres et engendre délinquance, pollution et misère dans les grands centres urbains….


... et un moyen efficace pour lutter contre la pauvreté !

Les progrès dans le domaine agricole ont des effets positifs pour l’ensemble de la population. Ils permettent aux producteurs de vivre mieux, l’amélioration des rendements permet de faire baisser les prix et d’élever le niveau de vie des consommateurs. Ils permettent aussi de diminuer le volume des importations.

Au final, une agriculture en bonne santé est bénéfique aussi bien à la population rurale qu’à la population urbaine.

Ainsi, une étude dans 35 pays montre qu’une croissance de 1% du PIB agricole par habitant se traduit par une augmentation de 1.6% des revenus par habitant des pays les plus pauvres.

L’agriculture est un moyen adéquat d’aider les plus démunis car ce sont eux qui consacrent la majeure partie de leur budget à l’alimentation. En outre, les agriculteurs représentent une part importante des populations les plus en difficulté.

Investir dans l’agriculture permet d’aider avant tout les plus démunis


Agir pour l’agriculture : des politiques à plusieurs niveaux (international, national et local)

Bible et agriculture


Pour aller plus loin sur ce thème, consultez quelques articles du dossier de la campagne agriculture organisée par le SEL !

 

Sources : FAO / Monde Diplomatique / Afrique Relance, O.N.U.