Les enfants rejetés sont accueillis à bras ouverts à Kpalimé

L'équipe du CAST est composée de 2 animateurs, 1 infirmier, 1 assistant médical et 2 cuisinières
L'équipe du CAST est composée de 2 animateurs, 1 infirmier, 1 assistant médical et 2 cuisinières.

Au Togo, comme dans de nombreux pays d'Afrique, les enfants malades du sida ou handicapés sont très souvent abandonnés ou rejetés. 

L’équipe du CAST (Centre d’Action Sociale au Togo)  prend soin de ces enfants et plus généralement de ceux  en situations de grande vulnérabilité : orphelins, abandonnés ou issus de familles très pauvres.

Actuellement, 80 enfants sont pris en charge par le CAST dans le cadre du Soutien alimentaire :

- 15 sont hospitalisés ou gravement malades du sida ; le repas leur est livré à l’hôpital ou à domicile,
- 10 autres vivent en famille d'accueil et reçoivent régulièrement un colis alimentaire,
- 25 vivent et mangent à l’orphelinat du CAST,
- 30 viennent y prendre leur déjeuner. 

Une seconde vie

Au-delà d’apporter une alimentation équilibrée et régulière, les objectifs poursuivis par le CAST sont aussi la scolarisation régulière des enfants et leur protection contre l’exploitation. 65 enfants sont actuellement scolarisés, et les résultats sont encourageants.

Le CAST mène aussi une lutte contre l’ignorance et les préjugés encore tenaces, qui font que les gens rejettent les enfants par crainte de la maladie. La sensibilisation fait donc également partie de leurs actions.

Un autre objectif de l’équipe est d'apprendre aux enfants que Dieu les aime. Chaque dimanche, les enfants vivant à l'orphelinat, peuvent recevoir un enseignement et entendre des histoires bibliques.

L’équipe du CAST est convaincue que la famille est la meilleure structure pour le bon équilibre et le développement de l’enfant. Elle cherche donc une famille d'accueil pour chaque enfant malade du sida ou vulnérable.

Informer

Le CAST connaît, accompagne et rend visite à ces familles, qui sont très  impliquées ; le combat est mené ensemble. Chaque mois, les familles participent aussi à une rencontre organisée au CAST.

L’aide et l’information sont primordiales pour ces familles d’accueil. Un assistant médical les informe sur la maladie et les méthodes d’accompagnement de l’enfant sidéen. Un infirmier suit également la santé des enfants, qui reçoivent un traitement antirétroviral.