Leur donner la main pour qu’ils n’aient plus à tendre la leur…

A 5 ans, recevoir son pain quotidien en toute insouciance, quoi de plus normal ?

C’est pourtant inespéré lorsque l’on est « talibé », que l’on vit de la mendicité, exploité par un marabout.

Le foyer de Keur Massar accueille ses enfants grâce au soutien de 89 donateurs dans le cadre des projets de Soutien alimentaire. 

Une vie de cauchemar

Boukaré* en rêve encore ! Ses quelques années de mendiants hantent toujours ses nuits.

Pourra-t-il oublier ? Oui, probablement. D’autres enfants du foyer de Keur Massar y sont parvenus. Il faudra du temps, de l’attention, de l’affection.

Boukaré* était un enfant « talibé ». Il a passé deux ans au « daara » : une école coranique à laquelle son oncle l’a confié à la mort de son père. Il a vécu la mendicité, a été battu, privé d’eau, de soins, de scolarité.

Censés recevoir une bonne éducation musulmane, beaucoup trop de ces enfants (200 000 pour la seule ville de Dakar) sont à la merci de maîtres coraniques peu scrupuleux et parfois violents. Leur condition est pitoyable et scandaleuse.

(*par mesure de sécurité le nom a été changé)

           En savoir plus sur la condition des enfants talibés 

  

Les cuisinières de l'association Perspective Sénégal
Les cuisinières de l'association Perspective Sénégal

Soutenir les ONG chrétiennes qui les accueillent.

« Perspective Sénégal », notre partenaire à  Dakar est l’une d’elle. Nous suivons son travail depuis plus d’un an maintenant et sommes en mesure d’attester de son sérieux et de son réel engagement envers ces enfants.

Au-delà de la nourriture et du logement, ils sont en sécurité. Leur scolarité ou formation professionnelle est assurée. Ils découvrent aussi là-bas Celui qui aime les enfants.

Tout un programme de vie bien différent de celui de la rue.

 

En savoir plus sur les projets de Soutien alimentaire