Pondichéry : une cantine au coeur du bidonville

A Pondichéry, un centre d'accueil a ouvert ses portes pour accueillir une trentaine d'enfants entre 3 et 10 ans. Les conditions de vie dans le bidonville sont désastreuses. Selon Elisabeth Larat, qui s'est rendue sur place, le bidonville a un seul point d'eau, pas de toilettes ; les maisons sont imbriquées les unes dans les autres et comprennent au plus deux pièces.

 Les cochons se nourrissent dans les caniveaux avec les chèvres et les quelques vaches qui passent par là.

Mani et Joy Maran travaillent à Pondichéry dans le cadre de l'organisation chrétienne Samaritan's H.E.L.P.

 Ils ont choisi de s'engager avec un nombre relativement restreint d'enfants pour privilégier la qualité des relations avec les enfants et leurs parents.

Après l'école, les enfants se rendent au centre d'accueil. C'est l'occasion pour eux de bénéficier d'un soutien scolaire. Puis vient l'heure du repas : il se compose de riz accompagné de légumes et de viande, d'oeufs ou de poissons selon les jours. Vers 19h30, les parents viennent chercher leurs enfants au centre.

Le SEL soutient ce travail auprès des enfants dans le cadre d'un programme Ticket-Repas.

La santé des enfants s'améliore ! Des analyses de sang, d'urine et de selles ont été effectuées. Les résultats ont conduit le partenaire du SEL à ajuster le régime des enfants à leurs besoins et à leur fournir des suppléments en fer et en calcium. De plus, les responsables du centre ont commencé à "déparasiter" périodiquement les enfants.