Gogo et Nabenia : deux villages du Burkina Faso

Gogo et Nabenia : deux villages du Burkina Faso parmi tant d'autres. Deux villages qui chaque année ont à faire face à ce qu'on appelle la période de soudure.

La période de soudure est la période qui va d'une récolte à l'autre. Il s'agit souvent d'un temps de disette, voire de famine.

C'est d'abord pour aider les enfants du village de Gogo à mieux traverser ces moments difficiles qu'Isaac Ada a formé le projet de la cantine villageoise.

Le SEL a décidé de soutenir le "Programme Villageois de Développement", l'oeuvre dirigée par Isaac Ada, en finançant le budget alimentaire de cette cantine dans le cadre d'un programme Ticket-Repas.

Ce projet a commencé en 1992 et a pris de l'ampleur : en avril 2001, la cantine de Nabenia a ouvert ses portes à quelques kilomètres de Gogo.

Le programme Ticket-Repas du SEL assure un repas par jour à 73 enfants à Gogo et à 55 enfants à Nabenia. Les enfants accueillis ont entre 4 et 6 ans (le soutien s'arrête lors de l'entrée à l'école primaire).