République Dominicaine

Cartes Compassion

Des élections législative ont eu lieu en 2010. Elles ont été remportées par le Parti de libération dominicaine. De plus, la croissance économique a ralenti (3,5% conter 5% en 2008 et 8,5% en 2007), notamment du fait de la chute des revenus du tourisme et des transferts des travailleurs émigrés sous l'effet de la crise mondiale.

Les inégalités sociales ne diminuent pas, malgré l'accéleration de la croissance en 2006.

L'économie est gangrenée par la corruption et le trafic de drogue. Une part significative de la croissance reposerait sur les blanchiments d'argent.

Près de 90% des dominicains vivent en zone rurale où le chômage et la malnutrition restent largement répandus. 15 % des foyers ruraux et 11 % des urbains vivent une situation de pauvreté absolue

 

Education :

 

L'année scolaire s'étend de septembre à juin. L'école est obligatoire de 7 à 14 ans. Mais dans les familles les plus démunies, les enfants ne vont pas (ou peu) à l'école. Les immigrés en provenance d'Haïti ne peuvent inscrire leurs enfants à l'école s'ils n'obtiennent pas des papiers d'identité.

L'investissement en éducation est le plus bas de la région (2.5 %) après Haïti.

 

Religion :

 

89% des dominicains sont catholiques. Les protestants évangéliques représentent une minorité significative.

 

Loisirs :

 

Le baseball est très populaire

 

Langue :

 

L'Espagnol est la langue principale, mais deux autre dialectes sont assez répandus : le créole haïtien (assez proche du français), et le créole Samanà (influencé par l'anglais).

 

Espagnol

Hola
(Bonjour)

Tchau (Aurevoir)

¿Como está? (Comment ça va?)

 

Créole haitien :

Kouman ou ye? (Comment ça va)

 

Un proverbe populaire : Se 'soulye' ki konnen si chosèt gen twou : Si les chaussettes ont des trous, ce sont les souliers qui le savent. (Plus on est proche de quelqu'un mieux on connaît ses défauts)

 

sources : Compassion, Le monde bilan du monde 2007, potomitan.info, encyclopédie de l'état du monde.