Nicaragua

Cartes Compassion

Les séquelles de la guerre civile (1979-1990) sont toujours là, et le PIB par habitants ne dépasse pas 600 euros. La croissance reste faible par rapport à celle des autres pays de la région.

Malgré les réductions de dette dont a pu bénéficier le pays, l'endettement reste un fardeau majeur pour le Nicaragua. Le service de la dette représente toujours 20% du PIB.

Daniel Ortega, ancien guérillero devenu catholique fervent a remporté démocratiquement les élections présidentielles de 2006 grâce à son alliance avec une partie de la droite et avec l'ancien président corrompu.

Il a promis de respecter la propriété privée, l'économie de marché et les libertés publiques. Il s'est également engagé à lutter contre la misère, le chômage, les coupures d'électricité et l'analphabétisme.

Cependant le mode de pouvoir du président a provoqué d'importantes tensions politiques qui se sont parfois cristallisées en affrontements violents entre partisans du président et opposants. En 2009, à l'issue d'un vif débat, la cour suprême de justice a abrogé l'interdiction constitutionelle de cumuler deux mandats présidentiels successifs. La décision a suscité de très vives réactions, et partisans et opposants au gouvernement se sont afrontés à l'occasions de plusieurs manifestations.

 

Education 

Tout au long des années 1980, le gouvernement a essayé d'améliorer le système éducatif, moins développé que dans les pays voisins.

Malgré les efforts, à peine 67% de la population sait aujourd'hui lire et écrire. Ce chiffre cache de profondes disparités. Il est significativement plus faible dans les couches les plus défavorisées de la population.

L'enseignement des écoles publiques est souvent de faible qualité. Les enfants mettent en moyenne 10 ans, au lieu de 6, pour suivre le cycle d'enseignement obligatoire. La pauvreté engendre un fort absentéisme. Beaucoup de famille ont du mal à financer les frais directs et indirects induits par la scolarisation de leurs enfants.

 

Religion :

On compte environ 72% de catholiques et 15% de protestants.

La constitution protège la liberté religieuse.

 

Loisirs : 

Le baseball est très populaire au Nicaragua.

Les jeunes enfants aiment jouer au jeux du loup.

 

Langue :

L'Espagnol est la langue officielle. Une dizaine de langues indigènes sont également parlées dans certaines régions. Sur la côte Atlantique, l'Anglais est très répandu.

 

Les centres de parrainage étant installés dans des régions hispanophones, les enfants parrainés parlent Espagnol.

 

Espagnol

Hola (Bonjour)

Tchau (Aurevoir)

¿Como está? (Comment ça va?)

 

 

Sources : Compassion, Le Monde Bilan du monde 2007, l'encyclopédie de l'état du monde.