Haïti

Cartes Compassion

En 2006, les haïtiens ont élu un nouveau président et un nouveau gouvernement, soutenu par les principaux mouvements politiques. 8000 casques bleus ont été déployés.

Malgré cela le climat de violence demeure. A la fin 2006, une nouvelle vague d'enlèvements et la reprise de la guerre des gangs ont sonné le glas des négociations engagées avec les groupes armés.

Le gouvernement, appuyé par la communauté internationale, a lancé un plan de lutte contre la corruption, et un programme d'apaisement social.

Cependant le 12 janvier 2010, un seisme extremement violent (de magnitude 7 sur l'échelle de Richter) a ravagé la capitale Port-au-Prince, détruisant batiment et infrastructure, faisant plus de 200 000 morts et un million de déplacés. L'aide internationale s'est difficilement organisée. Après les destruction du au seisme et les situations de pénurie, on a craint le développement d'épidémies dans les 250 camps de deplacé de  la capitale.

 

 

Education

L'année scolaire va généralement de septembre à juin. L'école primaire est obligatoire mais les familles doivent s'acquitter de droits d'inscription. Un peu plus de la moitié des enfants en âge d'aller à l'école primaire sont inscrits. Moins de 2% des enfants achèvent le cycle du secondaire.

 

Religion : 

80% des Haïtiens sont catholiques, 16% protestants. Cependant, la moitié de la population haïtienne pratique des rites vaudous.

La constitution de 1987 garantit la liberté de religion.

 

Loisirs :

Le football est un sport très populaire. Tout objet de forme ronde ou ovale peut être utilisé comme un ballon par les petits garçons.

Les cerfs volants sont également appréciés, en particulier au moment de Paques.

Les enfants aiment jouer à cache-cache.

 

Langue :

Le pays a 2 langues officielles : le français et le créole. Les haïtiens qui n'ont pas suivi d'études secondaires parlent généralement uniquement le créole.

Bonjou (Bonjour)
Kòman ou ye? (comment ça va?)
Mwen rele ... (Je m'appelle...)

 

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.haiti-reference.info
sources: Compassion, Le Monde Bilan du monde 2007, UNICEF