Louise Zbinden

Une passion : la musique !

Passionnée depuis son enfance par la musique et le chant, Louise commence à composer à l’adolescence. Suite à ses études de musicologie à Grenoble, elle souhaite s’investir dans le ministère de la musique chrétienne francophone afin de partager sa foi au travers de ses chants. Elle participe ainsi activement au groupe vocal Sista, en tant que compositrice, arrangeuse et interprète (piano et voix). Le groupe sortira en 2009 un album intitulé « Tu es à moi ». A cette période, elle rencontre l’ingénieur du son Jean-Paul Pellegrinelli, du studio Soundlab à Grenoble, ayant le même désir de servir Dieu par la musique. Jean-Paul l’encourage à se lancer dans la réalisation d’un album solo.

C’est ainsi qu’en 2010, l’album « Chez moi » voit le jour. Son approche éclectique de la musique amène Louise à s’intéresser à divers styles, comme la Soul, le RnB, la Pop ou le Jazz, styles qui se marient particulièrement bien dans la vague neo-soul des années 2000. Accompagnée d’autres musiciens, son 2ème album « Confiance » sort en avril 2014. Puis en 2016, elle sort « Sur les hauteurs », un album proposant un grand nombre de chants pouvant être repris en assemblée. Aujourd’hui, Louise se consacre à sa passion et partage son temps entre les cours de musique qu’elle donne et l’écriture des chants, la composition, la logistique et les concerts.

Une artiste investie et engagée

Très jeune, elle a été touchée par la cause des enfants en situations de pauvreté dans le monde : "J'ai découvert le travail du SEL lors d'une présentation dans mon église quand j'étais adolescente et j'ai été touchée par ce moyen individuel, pratique et complet d'aider un enfant. Je voulais partager une partie des ressources que Dieu m'avait données pour aider et aimer ceux qui étaient dans le besoin."

Louise parraine Denice aux Philippines et Samuel au Ghana. Elle nous parle de son expérience : "Après des années de parrainage et d'échanges avec mes filleuls, je suis très encouragée de voir leurs progrès, de recevoir et d'envoyer des courriers, de constater l'impact positif de ce dispositif dans leurs vies, à tous points de vue."