Bolivie

Cartes Compassion

Evo Moralès, le premier président amérindien d'Amérique du Sud, a été élu en 2005. Son programme prévoit une nationalisation des ressources énergétiques (pétrole et gaz) et une ambitieuse réforme agraire.

Il promet à la fois de légaliser la culture traditionnelle de la coca et de lutter contre le trafic de drogue.

Ces réformes bénéficient d'un fort soutien populaire mais inquiètent les propriétaires terriens et les investisseurs étrangers.

 

Vacances scolaires :

8 années sont obligatoires de la primaire au collège, 4 annés supplémentaires sont nécessaires pour obtenir le diplôme de fin de cycle du lycée. Les enfants boliviens sont en vacances scolaires en décembre et janvier.

Face à la pauvreté et à l'instabilité du pays, l'éducation est quant à elle plutôt positive. Le peuple bolivien voit l'éducation comme un moyen d'augmenter les revenus, et la améliorer la qualité de vie.

Un certain niveau scolaire est exigé pour acquérir un bon emploi, et c'est un privilège pour les boliviens d'avoir quelqu'un de la famille ayant fait des études. Ceux qui ont été à l'école ont en général accès plus facilement aux soins médicaux pour eux et leurs enfants. Ils ont aussi plus de chance d'augmenter leurs revenus et trouvent en général plus facilement un emploi. 60% de la population est sans emploi, et 15% de ceux qui travaillent sont surqualifiés et sous payés pour le travail qu'ils font.

 

Religion :

La plupart des Boliviens appartiennent à une église chrétienne (95% de catholiques, 5% de protestants). Cependant, les traditions indigènes sont encore très implantées dans les esprits. (guérisseurs, magie, vénération de Pachamama la Terre Mère).

Une grande partie de la population pratique des rites syncrétiques, mélant christianisme et paganisme.

Le calendrier bolivien prend en compte les fêtes nationales, chrétiennes ou païennes.

 

Langues:

Les boliviens parlent Espagnol, Quechua, Aymara ou Guarani.

 

Espagnol

Hola
(Bonjour)

Tchau (Au revoir)

¿Como está? (Comment ça va?)

Quechua

Imaynalla kasanki?
(Bonjour comment ça va?)

Ripusani ("Au revoir"littéralement je m'en vais)

Aymara  

Kamisaki? (Bonjour comment ça va?)

Yaqhaurkama ("Au revoir" littéralement je m'en vais)

 

Liens

 

L'actualité de la Bolivie

fr.fc.yahoo.com/b/bolivie.html

Sources: Compassion, Wikipédia, Le Monde Bilan du Monde 2007