Matthieu 18 : éléments de réflexion

Jésus et les enfants

 Extrait de Matthieu 18 - versets 2 à 6

 

"En ce moment, les disciples s'approchèrent de Jésus, et dirent: Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?

Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,

et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.

Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer.

En ce moment, les disciples s'approchèrent de Jésus, et dirent: Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?

Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,

et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.

Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer."

 

 

Vis-à-vis de l’appétit de puissance de ses disciples, Jésus place l’enfant dans sa vulnérabilité et sa simplicité.

 

Il dit trois choses essentielles :

  • L’enfant est un exemple à suivre en matière d’humilité.
    L’enfant se caractérise par une certaine simplicité et une ouverture qui le rend disponible et ouvert aux choses spirituelles que nous pouvons lui proposer.

    Il est conscient de ses propres limites et ressent, au moins dans les premières années, un vrai besoin d’aide pour avancer dans la vie. Il est, par définition, dépendant des autres et en particulier de ses parents qui sont là pour le protéger, l’aimer, le nourrir et lui donner l’exemple dont il a besoin pour se comporter dans la vie en tant qu’être social et relationnel.

  • Jésus s’identifie à l’enfant. Ce processus d’identification reste mystérieux, mais en dit long sur l’amour et l’intérêt que Jésus porte aux enfants.
    Cette humilité dont il parlé plus haut les concernant, les rend particulièrement proches de lui et c’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles il est prêt à se mettre à leur place.
  • Mais l’humilité peut engendrer une certaine vulnérabilité. D’où la mise en garde sévère qu’il adresse à tous ceux et à toutes celles (adultes) qui pourraient faire chuter (tomber) un tel enfant.
    Jésus protège donc l’enfant en donnant cet avertissement.
    Cette protection est ensuite étoffée par la présence d’anges qui, apparemment ont un rôle d’intercesseur particulier pour les enfants auprès du Père (Mat 18.10)

 

Au  verset 14 du même texte, Jésus généralise son appel en montrant combien il est important que les enfants ne soient pas tenus éloignés de son Amour.
 

Aujourd’hui, l’Eglise de Jésus Christ est mandatée pour poursuivre son œuvre commencée il y a plus de 2000 ans. C'est-à-dire communiquer son amour par des gestes concrets et par l'annonce de l'Evangile.